Choisir ses bougies et parfums d'intérieur

Choisir ses bougies et parfums d’intérieur

L’hiver est bientôt la et la chaleur d’un bon feu de cheminée nous fait envie. Malheureusement, nous n’avons pas tous la possibilité de profiter au coin du feu, mais il nous reste les bougies…

On allume une bougie pour créer une ambiance, pour se détendre, pour parfumer son intérieur ou encore pour la lueur réconfortante de la flamme. En été, on va plutôt chercher à éloigner les moustiques à l’aide de bougies d’extérieur à la citronnelle ou au géranium (encore plus efficace).

Mais alors, comment choisir ses bougies et parfums d’intérieur ? Instinctivement, j’ai toujours choisi mes bougies sur les critères suivant :

  1. Un parfum qui sent bon, assez élaboré, pas trop entêtant
  2. Un joli contenant qui s’accorde avec ma déco ou celle de la personne à qui je l’offre

Mais en me souciant de plus en plus de la qualité de l’air de chez moi, je me suis rendu compte que les bougies, et plus largement les parfums d’intérieur, ont un impact sur l’air que je respire au quotidien.

Les différentes bougies

Pour les bougies, cela se joue principalement au niveau de la cire. Il existe plusieurs cires utilisées pour l’élaboration des bougies mais elles n’ont pas toutes la même qualité :

  1. La cire végétale : extraite des plantes (soja, colza, palme,…) est entièrement naturelle, écologique et respectueuse de l’environnement. Elle n’a pas d’odeur, ce qui permet de diffuser les parfums sans les altérer. Cependant, la cire n’est pas toujours d’un blanc uniforme.
  2. La cire animale : uniquement la cire d’abeille
  3. La cire issue de la pétrochimie, aussi appelée paraffine. La paraffine est la plus blanche des cires, elle n’est pas naturelle et bien sûr, il s’agit de la cire la moins chère et la plus nocive pour l’environnement et l’organisme.

Les cires naturelles (végétale et animale) diffusent mieux et plus longtemps les parfums. Encore une autre raison de se tourner vers les bougies naturelles.

Les mèches ont aussi leur importance, idéalement en coton, elles bruleront mieux. Les mèches synthétiques sont là encore, moins onéreuses. Vous pouvez parfois trouver des mèches en bois, elles crépitent un peu, ce qui donne un petit son agréable.

A y regarder de plus près, j’ai été stupéfaite de voir que certaines grandes marques de déco intérieure haut de gamme ou de parfum d’intérieur de luxe utilisent encore des cires de paraffine, n’est-ce pas décevant ? Alors, finalement, qu’est ce qui justifie leur prix plus élevé ?

La plupart des bougies ont une étiquette indiquant le type de cire utilisée. S’il n’y pas de détail, fiez-vous à la couleur de la bougie. Si le blanc est uniforme et éclatant, il y a de grandes chances que la cire soit de la paraffine. N’hésitez pas à vous tourner vers les artisans ciriers qui sont garants des procédés traditionnels de fabrication des bougies et de leur qualité.

Les labels

Pour aller plus loin et être certain d’acheter des bougies de qualité qui ne produiront pas de fumée noire toxique, vous pouvez également vous référer aux labels :

  1. Ecocert,
  2. AB,
  3. Nature & Progrès

Ces 3 labels sont des gages de sécurité.

Du coté des normes qualité, il existe la norme RAL-C créée par un organisme allemand qui certifie que la bougie ne produit pas de fumée de suie, brule uniformément et ne goutte pas.

Les encens et huiles essentielles

Diffuseur d'huile essentielle

Pour éviter les risques d’accident avec les bougies lorsqu’on a des enfants ou des animaux de compagnie, on peut être tenté de se tourner vers les encens, les huiles essentielles ou les parfums à diffuser/pulvériser dans l’air ou sur les tissus.

Mais, est-ce vraiment mieux ?

Les huiles essentielles sont uniquement à utiliser avec un diffuseur qui vaporisera des micro gouttelettes dans l’air. Les huiles essentielles sont puissantes et très concentrées et ne doivent surtout pas être chauffées car elles sont irritantes pour les yeux, les voies respiratoires.

Les encens sont utilisés depuis des millénaires et par toutes les civilisations. Attention toutefois a bien les choisir car ils sont qualifiés de cancérigènes, du fait qu’ils contiennent du benzène et du formaldéhyde. En cône ou en stick, choisissez les encens les plus purs possibles, c’est-à-dire, les moins transformés chimiquement.

 Là encore, fiez-vous aux labels et aux étiquettes. Si vous n’êtes pas sûr, passez votre chemin.

Les alternatives : Le papier d’Arménie, le batonnet a la sauge blanche

Le papier d’Arménie existe depuis le XIXème siècle et son procédé de fabrication n’a pas changé depuis. Les carnets de papier d’Arménie sont composés de feuilles imprégnées de benjoin. Le papier d’Arménie est très connu pour combattre les odeurs fortes comme le tabac par exemple. Néanmoins, il est conseillé de ne pas en bruler plus de 4 feuilles par semaine et de toujours aérer la pièce.

Très utilisés dans la culture amérindienne, le bâtonnet de fumigation et de purification à la sauge blanche se brule comme le papier d’Arménie. Là encore, à cause de la fumée qui se dégage de la combustion, il est conseillé d’ouvrir les fenêtres lors de son utilisation.

Les parfums d’intérieur sont partout, dans les armoires, sur l’oreiller, dans la chambre, et bien évidemment dans le salon.

N’est-ce pas dangereux de multiplier les parfums ?

Les parfums ou bougies d’intérieur ne remplacent pas l’aération quotidienne de votre habitat. Renouveler l’air est indispensable au quotidien et privilégier les parfums les plus naturels. Nos grand-mères préparaient des sachets de lavande à mettre dans les armoires, faisons simples.

Saisonnalité des parfums d’ambiance

bougie par saison

Les saisons ont une influence forte sur l’organisme et les parfums d’intérieur suivent ce rythme.

  • En hiver, les senteurs d’orange, de pain d’épices, de gingembre, de bois (pin, santal, musc) nous réconfortent.
  • Au printemps, les parfums de fleurs blanches, de lin, de coton, herbes coupées nous dynamisent et préparent l’été.
  • L’été, nous recherchons plutôt les parfums rafraichissant comme le citron et les odeurs marines. Les parfums fruités de noix de coco ou encore de monoï.
  • A l’automne, la figue, l’ambre, la cannelle, le cuir sont des senteurs parfaites pour cette saison de transition entre l’été et l’automne. Elles créeront l’esprit cocooning.

Et vous, quel parfum d’ambiance allez-vous choisir maintenant ? Allez-vous offrir des bougies a Noel ?

Photos: Cotton Bro, Eva Elijas, Karolina Grabowska, Malina Sirbu

Fenêtres extérieures

8 conseils pour transformer votre balcon en pièce de vie supplémentaire.

Vous avez un balcon, une terrasse, un toit terrasse, aussi petit soit cet espace extérieur, vous pouvez l’utiliser au moins plusieurs mois par an, ne le délaissez, faites en une pièce de vie supplémentaire.

Balcon

1. Optimiser l’espace

Vous disposez d’un espace en 3 dimensions, utilisez la hauteur pour y accrocher des étagères pour ranger ce qui vous sert uniquement de temps en temps. Au plafond, vous pouvez laisser pendre de jolies plantes.

Dégager l’espace au sol en limitant le nombre de meubles donnera une impression d’espace.

Lampe suspendue a un arbre

2. Eclairage

Pour la lumière: on pense au solaire qui fonctionne même sans lumière directe. En guirlande, sur pied, à planter dans la terre des plantes ou à accrocher au mur, il existe des lampes solaires de toutes tailles et pour tous les budgets.

Pensez aussi aux miroirs d’extérieur qui renvoient la lumière et donne un effet de profondeur.

Hamac avec vue

3. Définir l’usage principal

Avant tout achat, il est important de définir l’usage principal de cet espace extérieur afin d’éviter de déplacer le mobilier trop souvent.

Par exemple, si vous rêvez d’un hamac mais que votre espace extérieur est aussi un espace de repas, vous devrez régulièrement démonter le hamac, cela deviendra contraignant à la longue, avec des risques d’usure du au démontage répété.

Terrasse donnant sur l'océan

4. Identifier votre style

Nous avons parfois tendance à acheter des éléments décoratifs au fil des années et nous nous retrouvons avec des couleurs et des styles qui ne fonctionnent pas toujours ensemble.

Trouvez votre style pour harmoniser l’ensemble tout en évitant le total look.

Jardin sous la neige

5. Protection

Idéalement, il est recommandé de conserver le mobilier et les accessoires d’extérieur à l’abri. or, tout le monde ne dispose pas d’un abri de jardin ou d’un espace de stockage dans le garage.

Néanmoins, vous pouvez protéger votre mobilier des intempéries avec des housses respirantes et imperméables.

Exposé aux rayons de la lune et du soleil, votre mobilier s’abime tout l’hiver, la mousse et la rouille peuvent s’installer.

balcon en bois

6. Matériaux respectueux de la nature

On se tourne vers les matériaux « eco-friendly »:

  • Le bois FSC/PEFC,
  • Les matériaux recyclés,
  • Le métal,
  • La pierre naturelle,
  • L’ardoise.

De plus en plus abordables et résistants, n’hésitez pas à opter pour ces matériaux bons pour la planète, les designers éditent de jolies collections de nos jours.

Tapis d'exterieur

7. Les tapis d’extérieur

Les tapis finissent le look d’un extérieur, coloré ou noir et blanc, rond ou rectangulaire, il en existe de toutes sortes.

Cependant, privilégiez les matériaux naturels comme le coco, le bambou ou la jute plutôt que polypropylène.

Le polypropylène résiste mal à la pluie et ses particules s’envolent dans l’air.

Pile de coussins

8. Marques de mobilier d’extérieur

Avant le mobilier de jardin ne se trouvait qu’en jardinerie et il y avait peu de choix abordables.

Depuis quelques années, beaucoup de marques de mobilier développent leurs propres gammes « Extérieur ».

Il y en a pour tous les budgets et toutes les tailles, faites-vous plaisir et profitez de votre espace extérieur.

Un projet de terrasse ou de balcon? Discutons en!

1

5 idées pour faire entrer le printemps a la maison

Mère Nature s’est reposée tout l’hiver, mais le printemps arrive bientôt. Le changement de saison peut vous apporter joie, paix et détente à la maison.

D’une certaine manière, l’être humain ralentit aussi pendant l’hiver, nous passons moins de temps à l’extérieur et nous mangeons plus de nourriture réconfortante lors des événements de Sinterklass et de Noël.

Le printemps est l’occasion d’éveiller nos 5 sens, d’ajouter plus de conscience à notre quotidien afin de se sentir plus léger et de se sentir mieux à la maison.

Etagère en bois LOVE

1. La vue

  • Mon premier conseil est de vous entourer de plantes et de fleurs. Ajouter des plantes et des fleurs dans toutes les pièces de votre maison y apportera de la vie.

Regarder les plantes grandir, vivre, changer au fil des saisons est très ressourçant.

Petite, grande, celles qui poussent vite, celles qui poussent lentement, même si vous n’avez pas la main verte, il y a des plantes pour tout le monde et toutes les espaces ne vous inquiétez pas!

  • Ma deuxième astuce est d’appliquer le design biophilique en utilisant des motifs naturels dans votre décor.

Par exemple, des affiches de fleurs ou de plantes peuvent décorer une cuisine ou un bureau.

Les fleurs séchées peuvent apporter de la couleur dans un salon.

Si vous êtes prêt pour une rénovation plus importante, vous pouvez appliquer un papier peint panoramique d’un paysage dans un couloir ou dans une chambre.

  • Ma troisième astuce est de nettoyer et de nettoyer votre maison. Nettoyer votre maison ou votre bureau clarifiera également votre esprit en même temps.

Vous connaissez peut-être déjà Marie Kondo, l’experte en organisation de la maison. Avec sa méthode, vous savez par où commencer pour avoir une maison fraîche et bien rangée.

ensemble de coussins, palmier

2. Le toucher

Changez les textiles et les tissus de votre maison, comme vous le faites avec vos vêtements.

Vous rangez vos pulls en laine dans votre garde-robe et vous préférez porter des vêtements plus légers, non?

En hiver, on aime les tissus confortables et chauds dans la maison comme un plaid en laine, des coussins en velours ou des rideaux en maille bouclette par exemple.

Au printemps, vous pouvez laisser ces tissus chauds dans le placard jusqu’à l’hiver prochain et les remplacer par des tissus naturels comme un plaid en lin, des rideaux en coton et des coussins en bambou en coton.

Bougie avec des fleurs

3. L’odorat

 En hiver, nous privilégions les senteurs douces et chaudes comme la cannelle, la vanille, les parfums boisé.

Le printemps est la saison de floraison.

Vous pouvez remplacer vos bougies et bâtons d’hiver par un parfum de maison aux fleurs, au citron et à l’herbe fraîche.

Cela donnera une odeur fraîche et contribuera à une humeur positive. Coup de frais assuré!

Bien sûr, les plantes et les fleurs que vous ajoutez dans votre maison purifieront l’air et apporteront également une bonne odeur.

Oranger sur un balcon

4. Le gout

Il suffit d’une jardinière pour cultiver quelques fruits, légumes ou herbes aromatiques.

Nous avons vu plus haut les avantages d’importer plus de plantes à l’intérieur de votre maison. Qu’en est-il de l’extérieur?

Si vous avez un jardin, vous êtes le chanceux!

Mais vous n’avez pas besoin d’un jardin ou d’une grande terrasse pour planter des tomates, des fraises ou des aromates.

Le minimum dont vous avez besoin est un balcon.

Cultiver vos propres légumes et fines herbes ne vous prendra pas beaucoup de temps.

Vous serez si fier de gouter votre propre récolte. Du balcon à l’assiette en seulement 2 minutes.

Le jardinage est bien connu pour être anti-stress. A vos plantations!

Relaxation, vue sur les montagnes

5. L’ouïe

Il suffit d’ouvrir la fenêtre et d’écouter les oiseaux, ils sont très actifs en cette saison.

Si vous habitez dans le centre-ville et que la seule chose que vous entendez lorsque vous ouvrez la fenêtre est le bruit des embouteillages et des klaxons, vous pouvez trouver de nombreuses playlist des sons de la nature.

Les sons de la nature ont un effet relaxant. En quelques minutes, ils aident votre esprit à échapper à ce bruit d’embouteillage.

Vous etes alors prets pour accueillir le printemps chez vous. Pour en savoir plus, contactez moi!